Thursday, Nov 23rd

Last update12:46:37 PM GMT

You are here

 

Rusal-Friguia: les travailleurs dénoncent le manque de bus de transport du personnel

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Les travailleurs de l’usine d’alumine de Rusal-Friguia, située à 160 km de Conakry, ont partiellement paralysé ce mardi 20 mars les activités dans cette société minière pour demander l’amélioration de leurs conditions de travail.
En effet, cette journée de test a été organisée par la collège syndical de Rusal-Friaguia pour exprimer dit-il, le ras-le-bol des travailleurs pour manque de bus de transport du personnel vers l’usine abritant les installations de cette société minière, a constaté Conakryinfos.

Selon les syndicalistes, sur un effectif de plus de 1.000 travailleurs repartis en des équipes de travail, seuls six (6) bus de 42 places chacun sont disponibles pour assurer le transport du personnel du centre-ville vers l’usine située à 4 kilomètres.

« La direction de Rusal-Friguia exige à ce qu’on soit 100 travailleurs dans des bus qui ne prennent chacun que 42 passagers. Ce qu’on ne peut plus supporter. C’est pourquoi, nous avons décidé de nous faire entendre ce matin en refusant de s’entasser dans les bus pour mesurer la capacité de transport de la société », a expliqué Mamady Kourouma, délégué syndical au micro de Conakryinfos.

« Nous sommes prêts à nous sacrifier pour améliorer les conditions de vie et de travail de tous les travailleurs de l’usine Rusal-Friguia. Il faut des bus de transport suffisant pour assurer le transport des travailleurs dans des conditions décentes », a-t-il martelé.

Contactés par notre journaliste, les responsables de Rusal-Friguia n'ont pas souhaité se prêter à ses questions.

Selon notre reporter, sur les 12 arrêtes de bus que compte la ville, les six bus disponibles n’ont pu transporter que les travailleurs de trois arrêts au grand dam des autres ouvriers qui continuent à attendre le retour des bus qui auraient été bloqués à l’usine par la direction général de Rusal-Friguia.

Informé de la décision du collège syndical, le préfet de Fria, Mamadou Conté s’est aussitôt rendu sur les lieux pour les appeler au calme et à la retenue en attendant d’organiser selon lui, ''une réunion de crise entre la direction générale de Rusal-Friguia et le collège syndical''.

« Je demande à tout le monde de rester calme, parce que je vais user de tous les pouvoirs qui me sont conférés pour que la direction puisse vous entendre », a promis M. Conté.

Joint par Conakryinfos, le directeur des relations publiques de la représentation de Rusal en Guinée a précisé que ce mouvement des travailleurs de l'usine d'alumine de Fria n'a eu aucun effet sur la production d'alumine.

" Ce mouvement des travailleurs de l'usine Rusal-Friguia n'a pas du tout affecté la production de l'alumine. L'usine continue de produire comme les jours précédents" a-t-il assuré.

Au moment où nous mettions cette dépêche en ligne, les responsables syndicaux viennent de demander aux travailleurs qui n’ont pas pu être transportés à l’usine de rentrer chez eux. Ils auraient même donné des consignes aux premiers travailleurs transportés à l’usine, de retourner en ville en abandonnant leurs postes.

Conakryinfos.com