Thursday, Nov 23rd

Last update12:46:37 PM GMT

You are here

 

Rio+20 : La France demande plus d’appui au développement des pays émergents

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - La Conférence des Nations unies sur le développement durable (Rio + 20) s'achèvera le 22 juin. Plus de 50 000 participants provenant de 190 pays ont entouré les nombreux chefs d'Etats et de gouvernement présents.

La France y était représentée par le Président de la République, accompagné du ministre des Affaires étrangères, de la ministre de l'écologie, du développement durable et de l'énergie, et du ministre délégué au développement et du ministre délégué chargé de l'économie sociale et solidaire.

Comme l'a indiqué le Président de la République, ce sommet a marqué une étape dans le domaine du développement durable et des  jalons ont été posés dans de nombreux domaines:

- le lancement du processus de définition d'objectifs de développement durable universels,

- la mise en place de nouveaux mécanismes de financement et la reconnaissance du rôle central des financements innovants pour la mise en oeuvre du développement durable,

- le renforcement de l'autorité et du statut du Programme des Nations unies pour l'environnement,

- une attention accrue à la préservation des océans,

-  la reconnaissance de l'économie verte et équitable,

-  la menace sur la biodiversité et les inégalités écologiques et la  lutte contre la pauvreté.

Ce sommet a aussi été marqué par un fort engagement de la société civile qui participe à la dynamique collective.

Le mouvement engagé à Rio doit se poursuivre  et avancer dans de nombreux autres domaines comme la mobilisation des ressources. La France, comme l'a rappelé  le Président de la République, a marqué  son attachement à des financements nouveaux et en particulier à une taxe sur les  transactions financières dont le produit serait destiné en partie à aider au développement et à l'environnement des pays émergents.


Transmis par l’Ambassade de France en Guinée