Wednesday, Sep 20th

Last update10:18:25 AM GMT

You are here

 

La société chinoise CPI publie les résultats de l'étude d'impact environnemental et social d'un projet d'alumine en Guinée

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - La Société CPI (China Power Investiment) a organisé lundi, une cérémonie officielle de publication des résultats de l'étude d'impact environnemental et social (EIES) du projet d'alumine en Guinée, réalisée

par des experts guinéens, chinois et canadiens.

Pour le représentant de la société en Guinée, Shi Mingwei, la CPI accorde une importance particulière dans la protection de l'environnement et la sauvegarde des écosystèmes dans le projet d'exploitation minière en Guinée. Selon lui, ce projet dont le coût global d'investissement est estimé à 6 milliards de dollars va promouvoir le développement socioéconomique de la Guinée.

"Ce projet témoigne une fois de plus le dynamisme de nos relations de coopérations économiques avec la Guinée" a dit l'ambassadeur de Chine en Guinée Zhao Lixing, avant d'ajouter que la réalisation de ce mégaprojet minier va contribuer à la mise en valeur des ressources minières au profit du peuple guinéen et chinois.

Le ministre guinéen délégué à l'Environnement Saramady Condé a quant à lui accentué que ce projet répond dans le fonds et dans la forme aux normes prescrites dans la politique nationale en matière de protection de l'environnement.

"Du point de vu de la protection de l'environnement, le projet envisagé est possible", a précisé le ministre. "L'étude d'impact est un instrument qui indique les énoncées de l'impact du projet minier sur le milieu environnemental".

Il a invité les responsables du projet à tenir compte les préoccupations des populations locales et de mettre en place une stratégie de communication avant, pendant et après la réalisation dudit projet d'alumine en Guinée.

Le projet envisage de faire une production d'alumine de 6 à 8 millions de tonnes, avec une capacité annuelle de 4 millions de tonnes dans la première phase.

Plus de 3700 emplois directs seront créés dans la phase de construction et ce nombre pourrait augmenter au fur et à mesures de l'évolution des travaux.

Xinhua