Monday, Apr 24th

Last update08:00:16 AM GMT

You are here

 

Beauté : C’est parti pour le concours national de « miss Guinée 2012 ».

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le Comité miss Guinée (COMIGUI) en collaboration avec le ministère de la Culture et du patrimoine historique,  celui de la Jeunesse et emploi jeunes a animé un point de presse à la maison commune des journalistes cette récemment pour le  lancement officiel du concours national de beauté « miss Guinée 2012 »

D’entrée, Johanna Barry, présidente du COMIGUI parlant des critères de candidature a dit que la candidate doit  être de nationalité guinéenne, avoir un âge compris entre dix-huit(18) et vingt-cinq(25) ans révolus, célibataire sans enfant, avoir un niveau d’études maximum équivalant à la classe de 11ème année, avoir une taille minimum de 1,68m(pieds nus).

Poursuivant son allocution, elle a indiqué que le teint de la candidate doit être naturel (métisse ou noir), elle devra également être en possession de toutes ses facultés et doit répondre aux critères de bonne moralité, et n’a la possibilité de se présenter qu’une seule fois lors des présélections.

« Elle doit aussi parler et écrire couramment le français (la connaissance des autres langues serait un atout), elle doit enfin avoir une bonne moralité et être libre de tout engagement. » renchérit elle

Pour sa part, N’Faly FOFANA, alias Saint Koffi, chargé à l’organisation au sein de COMIGUI annonce que la présélection se fera  du 29 septembre au 20 octobre 2012 dans les 4 régions naturelles et à Conakry selon le programme ci-après :  «  Basse guinée : samedi 22 septembre à Fria, Moyenne Guinée : samedi 29 septembre à Labé, Haute Gui : samedi 06 octobre à Kankan, Guinée forestière : dimanche 07octobre à Zérékoré et  Conakry : samedi 20 octobre. »

Ahmed Tidiane Cissé, ministre de la Culture et du Patrimoine historique dira que c’est une chance pour lui de lancer un concours de combat, pour désigner la beauté des beautés.

Selon lui Il ne s’agira pas seulement de la beauté physique, mais il s’agira aussi, de la beauté intellectuelle, de l’esprit, de l’intelligence, pour qu’à travers l’Afrique, à travers le monde, la Guinée soit présente.

Mamadou Aliou Barry/lejour.info