Wednesday, Sep 20th

Last update10:18:25 AM GMT

You are here

 

Affaire BSGR : le FBI vole au secours des autorités Guinéennes

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Une équipe du FBI était à Conakry du 6 au 12 mai dans le cadre de l'enquête menée par les États-Unis sur les conditions de l'attribution des licences minières du groupe minier BSGR, accusé de corruption.

« Six agents fédéraux ont été dépêchés dans la capitale guinéenne pour interroger deux douzaines de personnalités guinéennes liées au dossier, dont Ibrahima Sory Touré, ancien vice-président de BSGR Guinée et frère de la 4ème épouse de Lansana Conté, ainsi que des fonctionnaires du ministère des mines », confie un avocat américain impliqué dans le dossier. « La Guinée laisse aux agents américains un accès prioritaire aux témoins et suspects », ajoute l’avocat qui note la bonne coopération des deux pays sur le sujet. « Conakry reconnaît qu’il vaut mieux laisser les États-Unis aller vite, car ils disposent de davantage de moyens pour lancer des poursuites à l’échelle internationale », précise la même source, qui rappelle que les systèmes judiciaires des deux pays collaborent depuis novembre 2011.

Les États-Unis pourraient lancer d’autres mandats d’arrêt dans cette affaire, notamment à l’encontre de Benny Steinmetz, le fondateur de BSGR, de nationalité israélienne et française et qui réside aussi en Suisse. Mais son interpellation pourrait s’avérer difficile, puisqu’il n’existe pas de convention d’extradition adaptée entre Washington et Israël. Quant à la France, elle refuse généralement de transférer à l’étranger des citoyens français.

Source : JA