Monday, Apr 24th

Last update08:00:16 AM GMT

You are here

 

L’URTELGUI condamne l’assassinat de deux journalistes français au Mali

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - L’Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée a appris avec une profonde consternation le lâche assassinat de nos deux collègues, envoyés spéciaux de la radio RFI à Kidal, au Mali.

Ghislaine Dupont, journaliste chevronnée de 57 ans et passionnée de l’Afrique et Claude Verlon, technicien de reportage et grand professionnel de 55 ans, ont couvert de nombreuses zones de conflits dans le monde avec courage, professionnalisme et impartialité.

L’Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée présente ses sincères condoléances à la direction et à tout le personnel de RFI ainsi qu’aux familles et proches de Ghislaine Dupont et Claude Verlon.

Cet acte odieux qui a choqué tout un chacun nous met en émoi  et nous indigne profondément. Il endeuille la presse du monde entier qui perd ainsi deux éminents collègues reconnus et appréciés pour leur rigueur, leur courage et leur professionnalisme.

L’URTELGUI dénonce  et condamne vigoureusement cet assassinat et tient à rappeler que l’exercice de la profession est garantie par la loi et que, par conséquent, nul n’a le droit de l’entraver ni porter atteinte à la vie des journalistes.

L’URTELGUI demande aux autorités du Mali de rechercher et punir les coupables en appliquant la loi dans  toute sa rigueur et prendre les mesures pour protéger les journalistes sur leur territoire.

La liberté d’informer et d’être informé est précieuse et doit être préservée.

Que les âmes des illustres disparus reposent en paix.

Amen.

Conakry, le 02 novembre 2013

Pour l’Union des radiodiffusions et télévisions libres de Guinée

Le Bureau Exécutif