Monday, Jul 24th

Last update10:43:00 AM GMT

You are here

 

Communiqué de la famille d’un émigré clandestin guinéen, Mamadou Aliou Bah

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Dans la nuit du jeudi 6 février 2014, nous avons été joints au téléphone par un guinéen se trouvant au Maroc. Au bout du fils, nous avons été surpris d'apprendre la mort par noyade de mon neveu, Mamadou Aliou Bah, en voulant rejoindre l'Espagne avec 14 autres personnes. Après vérifications auprès de la familles et de ses amis, nous apprenons que Aliou a effectivement quitté Conakry depuis presque deux semaines. Nous avons ainsi contacté plusieurs membres de la communauté guinéenne au Maroc et l'ambassade de Guinée au Royaume du Maroc pour solliciter leurs aides afin d'avoir un peu plus d'informations. Depuis, l'ambassadeur et son personnel font tout pour trouver des informations crédibles sur Mamadou Aliou Bah et sur tous nos compatriotes se trouvant dans les mêmes conditions.

Comme tous nos compatriotes se trouvant dans la même situation, mon neveu, Mamadou Aliou Bah, né en 1985, fils de Elhadj Abdoulaye Bah et de Laouratou Baldé est activement recherché par les services de l'ambassade de Guinée au Royaume du Maroc et la communauté guinéenne. Selon des sources concordantes, plusieurs cas similaires sont intervenus avec des voyageurs clandestins : on annonce la mort d'un clandestin avant de le retrouver dans un hôpital, dans une prison ou même libre… C'est pourquoi nous prions toute personne ayant une information sur Mamadou Aliou Bah (reconnaissable sur cette photo) de nous aider en nous écrivant, nous joignant au téléphone ou en s'adressant directement à l'ambassade de Guinée au Royaume du Maroc.

Nous remercions très sincèrement notre compatriote qui a annoncé la mort de Aliou à plusieurs membres de notre famille via des appels et des SMS. Nous le prions de continuer à nous aider en fournissant tous les détails en sa possession aux équipes de recherche de la police marocaine sur les lieux du naufrage pour qu'on retrouve les rescapés si possible et/ou les cadavres.

Comme me le disait son excellence Aboubacar Kaba, ambassadeur de Guinée au Royaume du Maroc, "Soyons confiants en Dieu. Prions tous pour les blessés et les morts que nos familles et la nation guinéenne auront perdus. Que Le Tout Puissant Allah réserve Le Paradis aux victimes. Amen !"

Au nom de la famille, Nouhou Baldé, oncle de Mamadou Aliou Bah
Téléphone : +224 669 131313
Sur skype, Tango, twitter, Facebook : nouhoubalde

Ou par email à Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.