Sunday, Apr 23rd

Last update08:00:16 AM GMT

You are here

 

La Guinée au Salon du livre de Paris

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - C’est le premier ministre français, Jean Marc Ayrault qui a lancé le Salon du livre de Paris, le jeudi dernier, Porte de

Versailles. Il était accompagné de la présidente argentine, Christina Kirchner dont le pays est à l’honneur de cette 34ème édition.  Le salon a duré quatre jours.

L’occasion a été offerte aux amoureux de littérature de découvrir des auteurs méconnus en France et de croiser des célèbres venus de quatre coins du globe. Puis que une cinquantaine de pays ont répondu présents.

Durant ces quatre jours, c’était une course de marathon que se sont livrés artisans et exposants dont le rôle est d’installer les rayonnages de livres et les espaces de rencontre avec les auteurs.

En tout cas les quelques 30 mille visiteurs se sont délectés des débats, des expositions et autres animations. C’est à l’image de celle consacrée au célèbre dessinateur Sempé, la bande dessinée avec Zep et le manga.

La Guinée était au rendez-vous aussi. L’ancien premier ministre, Ahmed Tidiane Souaré, devenu écrivain après la sortie de son essai « A mon tour de parler » paru chez l’Harmattan, et Lamine Kamara, ancien ministre et écrivain de renommé ont marqué leur présence au Salon où la Guinée avait son stand.

Ce qui ne paraît pas insolite dans la mesure où la Guinée, même si elle a une littérature peu florissante par rapport à certains pays de la sous-région, a donné naissance à des écrivains de renommée planétaire. C’est à l’image de Camara Laye, William Sassine ou Thierno Monenembo.

Adama Dian Diallo/Lejour.info depuis Paris