Sunday, Sep 24th

Last update10:12:58 PM GMT

You are here

 

L’épidémie de fièvre en Guinée : l’inquiétude va crescendo

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - « L'épidémie de fièvre de lassa a commencé à faire des victimes en Guinée. Mesures préventives: - Eviter de trop fréquenter les hôpitaux, sauf en cas de besoin vital. - Eviter le contact avec les liquides organiques (sueur, urine, sang, larme etc...). - Consulter un médecin devant les signes suivants: fièvre, petite plaie dans la bouche, vomissement, syndrome hémorragique, convulsion, chute de la tension artérielle etc.. » tels sont les SMS transmis aux abonnés de la téléphonie mobile dans le pays.

Frappée par la fièvre d’Ebola, la population du Sud dans les préfectures de Macenta, Gueckédou et Kissidougou vit dans l’inquiétude. Malheureusement cette inquiétude gagne le reste du pays. Dans la capitale notamment. Les habitants partagés entre ignorance et incertitude sont dans la psychose. On parle  de 69 décès. Des cas suspects découverts à Conakry ne sont pas confirmés. Le gouvernement multiplie les messages d’apaisement. Il annonce des mesures importantes pour maitriser l’épidémie. Mais l’information selon laquelle il n’existe ni traitement ni vaccin n’est pas de nature à apaiser les esprits.

Dans les milieux urbains on demande aux gens de ne se serrer la main et d’éviter de manger la viande des animaux sauvages. Une alerte est donnée aussi dans les pays limitrophes. Au Libéria, des cas suspects ont été signalé tandis qu’au Sénégal des dispositions sont prises pour informer les populations sur toute éventualité de la présence du virus.

Saliou Baldé/Lejour.info