Friday, Nov 24th

Last update12:10:21 AM GMT

You are here

 

Affaire BSGR-Etat guinéen : la Cour Suprême confirme la liberté provisoire d’Ibrahima S. Touré et d’Issiaga Bangoura

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Par un arrêt pris ce lundi 14 avril la Cour Suprême de Guinée confirme la liberté provisoire et sans caution des citoyens Ibrahima Sory Touré et Issiaga Bangoura, tous deux employés de la société BSRG. Par cette décision, elle déboute la Cour d’Appel de Conakry qui avait introduit un pourvoi en cassation  après la libération provisoire de ces deux cadres intervenue en février dernier.

Pour rappel, Ibrahima Sory Touré, vice-président de BSGR Guinée et Issiaga Bangoura, chargé des Logistiques ont été arrêtés en avril dernier dans le cadre du dossier opposant l’Etat guinéen et la société du milliardaire franco-israélien Beny Steinmetz pour dit-on acquisition par corruption des titres miniers sur Simandou (bloc 1 et 2) et Zogota dans la préfecture de Beyla au Sud-Est de la Guinée.

Les deux avaient été détenus dans des conditions inhumaines à la Maison centrale de Conakry. Une détention jugée illégale par la défense car Ibrahima Sory Traoré et Issiaga Bangoura avaient été arrêtés à titre de témoins.

Leur avocat Me Momoh Sakho se réjouit de ce dénouement.

Mohamed Camara/Lejour.info