Monday, Apr 24th

Last update08:00:16 AM GMT

You are here

 

AMI organise un Colloque sur la Cessation de Discours Haineux

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - COMMUNIQUÉ DE PRESSE - Quelque 150 journalistes, patrons de presse régionaux, chefs d’associations des médias régionaux et africains se réuniront à Kigali du 17 au 18 avril 2014 pour un colloque de deux jours organisé par L’Initiative des Médias d’Afrique (AMI) (African Media Initiative en Anglais). Cette rencontre est le fruit de la collaboration entre AMI, le  Haut Conseil des Médias Rwandais (MHC) (Media High Council en Anglais) et le Réseau du journalisme Ethique (EJN) (Ethical Journalism Network en Anglais).

Le colloque porte sur le thème, «Mettre un Terme aux Médias de la Haine en Afrique» et offre une plateforme de débats et d’élaboration de stratégies fondamentales visant à faire face aux questions des médias de la haine, à la montée des intolérance, aux discours discriminatoires, au fondamentalisme religieux et aux préjugés culturels contre certaines communautés sur le continent. Cette réflexion a lieu à un moment particulièrement important de la commémoration du 20e anniversaire du Génocide rwandais - moment très brutal et inhumain de notre histoire contemporaine.

«Nous sommes heureux d'accueillir cet événement au Rwanda qui permet également à un certain nombre d'associations des médias locaux telles que l’ Association des Journalistes Rwandais (AJR), la Commission Rwandaise des Médias (RMC) (Rwanda Media Commission en Anglais) et l’Association Rwandaise des Femmes Journalistes (AFREM) (Association of Rwandese Female Journalists en Anglais) de participer à ce dialogue et promouvoir le souvenir, contribuer au renouveau et accompagner la lutte contre toute forme de discours haineux», a déclaré Peacemaker Mbungiramihgo, Secrétaire exécutif du MHC.

Cet événement jouit également d’une forte représentation régionale, continentale et mondiale, notamment des associations telles que l’Union des Journalistes Ougandais (UJU) (Uganda Journalists Union en Anglais), du Forum des Editeurs Africains (FEA), la Fédération des Journalistes Africains (FJA), l'Union Africaine (UA), l'Association Internationale des Femmes des Radios et Télévisions (IAWRT) (International Association of Women in Radio and Television en Anglais) et l'Association Mondiale des Journaux et Editeurs de Médias d'Information (WAN-IFRA).

Aidan White, directeur exécutif de EJN est convaincu que ce colloque de Kigali servira de plate-forme importante pour susciter la prise de conscience nécessaire de la part de la communauté des médias sur les dangers des discours haineux et incontrôlés. L'un des principaux résultats de la réunion est de «convenir un pacte continental contre les discours haineux auxquels les organes de presse à travers le continent seront signataires».

«AMI considère que la paix, la stabilité et la tolérance constituent les pierres angulaires d'une société juste et démocratique dans laquelle les médias ont un rôle crucial à jouer », a déclaré Amadou Mahtar Ba, Président d’AMI. En fait, au cours des trois dernières années, AMI s'est impliquée dans une série de dialogues à travers le continent, dont plus récemment au Mali, au Burundi et en Ethiopie. Selon M. Ba, «il est urgent de prendre des mesures contre la montée de différentes formes de fondamentalisme pouvant menacer les expériences positives et encourageantes qu’a connues l'Afrique ». «AMI s’engage pleinement en faveur du pacte continental contre les discours haineux et se servira de son vaste réseau pour en faire un succès», a conclu M. Ba.

Dans le même ordre d'idée, la communauté des médias rwandais, par le biais du MHC et de la RBA commémorera les journalistes victimes du génocide rwandais. A cette fin, il est prévu d’organiser une marche commémorative et une veillée nocturne.

Fin


A propos d’AMI
L’Initiative des Médias d’Afrique est la plus grande coalition continentale d'associations des propriétaires, des cadres supérieurs et des parties prenantes du secteur des médias africains. Notre mandat principal est de servir de catalyseur pour la promotion des médias en Afrique par le biais du renforcement des outils, des ressources de connaissances et des capacités techniques pour les médias africains afin que ceux-ci puissent pleinement assumer leur mission d’intérêt général au sein leurs sociétés. Entre autres, ce mandat implique fournir un soutien à l'élaboration de normes professionnelles, assurer la viabilité financière, aider à l'adaptation aux technologies et à la participation civique.

Personne de contact: Roukaya Kasenally, directrice des programmes et de la gestion des connaissances
( Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. )

A propos de MHC
Le MHC est une institution indépendante «ayant pour mission de renforcement des capacités des médias ». Selon la nouvelle loi MHC (Nº 03 /2013 du 8 février 2013), le MHC sera tenu d’initier et de mettre en œuvre des politiques et stratégies qui permettront le secteur des médias rwandais de s’adapter aux tendances actuelles des médias mondiaux et de renforcer le rôle des médias dans le développement national.

Le 16 avril 2014