Friday, Nov 24th

Last update12:10:21 AM GMT

You are here

 

UFDG : Bah Oury suspendu de toutes les instances…

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le premier vice-président et fondateur de l’UFDG, Bah Oury a été suspendu ce mardi par le bureau exécutif du pour dit-on « manquement graves aux textes réglementant la vie interne du parti ». Cette décision a été prise à  l’issue d’un conseil politique extraordinaire tenu à Conakry. Selon une source proche du président, Cellou Dalein Diallo, le débat a été houleux.

Il est reproché à Bah Oury d’avoir installé une fédération du parti en France la semaine dernière. Aussi, invité d’une radio privée de la place au début de la semaine  le vice-président,  exilé en France depuis trois ans bientôt, a demandé aux militants du parti d’installer des fédérations.

A cet effet, on le taxe de diriger une aile dure au sein de l’UFDG.

Aliou Condé, un des dirigeants du parti et proche de Cellou Dalein a déclaré ce matin à la presse que cette suspension couvre une période de trois mois. Un temps nécessaire, estime –t-il pour ramener M. Bah à des meilleurs sentiments.

Quand à Bah Oury, il se dit victime d’une injustice de la part de ses collègues qui semblent l’abandonner dans son exil forcé. Accusé de tentative d’assassinat du président de la République, il a été condamné à perpétuité par contumace.

Sa réaction est attendue, lui qui a déclaré que le bureau exécutif lui est soumis. Alpha Condé et son parti, RPG Arc en ciel, peuvent se frotter les mains en voyant leur principal parti d’opposition entrain de couler à un an du scrutin présidentiel.

Dommage pour la démocratie guinéenne.

Souleymane Bah/Lejour.info