Monday, Apr 24th

Last update08:00:16 AM GMT

You are here

 

Au siège du RPG Arc en ciel : Alpha Condé se défoule…

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Alpha Condé s’est rendu au siège national de son parti, RPG Arc en ciel, le samedi 10 mai. Une occasion mise à profit pour se défouler et taper sur tout le monde : les régimes précédents, Cellou Dalein et les anciens premiers ministres, Beny Steinmetz, MSF, RPG Arc en ciel etc…

Encore les audits...

" (…) Certains d’entre vous disent que j’ai refusé de publier les résultats des audits. Je vous informe qu’il y a des audits que je n’ai pas publiés. Si je les publiais à l’époque, on l’aurait interprété autrement. Mais le moment est venu pour que tout le monde s’explique sur sa gestion. Je suis heureux que l’Assemblée nationale soit fonctionnelle pour que ces gens là s’expliquent sur leur gestion"

Patrimoine bâti public


« Je rappelle à cette occasion que lorsque nous avons pris l’indépendance, tous les bâtiments qui appartenaient aux Blancs sont devenus les propriétés du gouvernement. Aujourd’hui, nous allons demander les personnes qui les occupent comment ils ont eu ces bâtiments. Beaucoup étaient locataires qui sont devenus aujourd’hui des propriétaires fonciers de ces différents espaces. »

Bambéto-Cosa…


« Les enfants disent aujourd’hui qu’il n’y a pas de dispensaires et d’écoles à Bambéto et à Cosa, nous allons leur demander, d’interroger ceux qui leur disent de descendre dans les rues pendant vingt cinq ans, qu’est-ce qu’ils ont fait ?».

Gestion de Cellou Dalein au Transport

‘« Ceux qui ont volé, veulent se cacher toujours derrière leur ethnie pour dire ceci et cela. On peut se demander par exemple, Cellou Dalein Diallo a construit combien de routes au Foutah, ou combien de forages. Qu’il nous dise ou qu’il nous montre. Nous, nous pouvons lui montrer ce que nous avons fait au Foutah. Ceux qui crient encore qu’est qu’ils ont fait en Basse Guinée ou en Forêt et ou en Haute Guinée. Pour aller de Mandiana à Siguiri, il faut passer par Kankan, pourtant, il suffit d’avoir un pont pour pallier ce problème. Il faut qu’on demande des uns et des autres pourquoi ils ont mis le pays à terre. Ils ne veulent pas que le pays avance. Ils nous diront la vérité pourquoi la Guinée est tombée ? Le général Lansana Conté était militaire, il ne savait rien et il a dit deux choses. Il a dit qu’ils sont venus au pouvoir, qu’ils sont pauvres et quand nous les voyons avec de belles voitures ou avec des belles maisons, de comprendre qu’ils les ont volé. La deuxième chose, il a dit je cite ‘’moi je ne connais rien, si c’est bon pour le pays ne le faites pas’’. Donc, pourquoi le pays est à terre ? Il faut qu’on se dise la vérité. Quand Cellou venait aux transports, le train marchait, Conakry-Kankan, Air Guinée aussi et on avait des bateaux. Où sont-ils partis ? (rires). Je rappelle, qu’en Afrique de l’Ouest, les Blancs ont construit trois chemins de fer. Abidjan-Ouagadougou, Dakar-Bamako environ 1200 km et Conakry Kankan 622 km. Aujourd’hui, Abidjan-Ouagadougou marche, Dakar-Bamako également aussi. Pourquoi Conakry-Kankan 622 km qui est une plus petite distance ne marche pas. Non seulement le train ne marche plus, mais les rails ont été aussi vendus. Je prends les routes, la Guinée a signé des contrats pour quatre couches, au lieu de quatre couches, ils ont fait deux couches. Pourtant, dans un pays où il pleut beaucoup si vous faites une route à deux couches, c’est vouer à l’échec. Encore, on se demande où est parti l’argent ? Il faut que la population sache qui a fait quoi dans ce pays. »

Eau et électricité...


« D’ailleurs, comme nous avons un parlement, il faut qu’il ait le débat sur le bilan de chacun. S’ils ont envoyé le courant, où il est parti ? Il faut qu’on se dise la vérité sur le problème d’eau et le courant en Guinée. Quand j’étais nouvellement venu au pouvoir, je pensais que c’était une affaire de centrale, j’ai acheté une centrale thermique de 100 mégawatts. Mais quand il y a une centrale, il faut que le courant soit conduit et si les conduites sont vétustes, il faut qu’elles soient remplacées. Pour tout cela, il faut qu’ils nous disent pourquoi on n’a pas investi depuis cinquante ans. Cette situation est valable pour l’eau »

Beny  Steinmetz


« Nous avons récupéré nos mines, Simandou 1 et 2. Après cette récupération, quel est l’opposant qui a dit bravo au gouvernement. Pourtant ils disaient tous dans leurs différentes communications qu’il faut récupérer nos mines dans les mains des bandits. Mais la raison de leur indifférence est simple, c’est parce que c’est cet homme (NDLR : Beny Steinmetz) qui finançait leurs manifestations politiques et leurs campagnes en vue d’atteindre leur objectif.
Ils ont dit dans le journal Jeune Afrique que de toutes les façons, les élections législatives auront lieu. Pour eux, ils vont gagner pour ne pas qu’on retire nos mines. Et, nous avons retiré, nous allons lancer un appel d’offre. Ils m’ont dit encore que le monsieur veut m’éliminer. En Afrique, tout le monde a peur de ce monsieur car il travaille avec des services secrets. Mais, moi je n’ai pas peur, j’ai confiance en Dieu. Et, pour l’instant je vis encore grâce au Tout Puissant. Cet homme a dit aux gens, de me dire qu’il peut me faire perdre, qu’il peut mettre la drogue dans la valise des ministres guinéens pour qu’on les arrête dans les différents aéroports. Je n’aurais peur de personne pour mener la Guinée à bon port »

Les  syndicalistes…


« Depuis que je suis au pouvoir, ils ne sont pas allés en grève, mais cela ne veut pas dire que je ne dois pas leur dire la vérité.

J’ai dit aux syndicats avant-hier (jeudi 8 mai, ndlr) vous dites que depuis 2007 vous vous battez pour récupérer nos mines, pourquoi quand nous les avons récupérées, vous n’avez pas fait un communiqué pour remercier le gouvernement?

Si vous demandez quelque chose depuis longtemps, quand on gagne cette chose, vous devez être contents. Depuis que je suis au pouvoir, vous n’êtes pas allés en grève. Mais, cela ne veut pas dire que je ne dois pas vous dire la vérité, je vais vous la dire même si nous travaillons ensemble. Vous auriez fait un communiqué puisse que c’est votre revendication depuis 2007. Il faut oser dire la vérité. »

Ebola et MSF


« Avant, on avait un institut Pasteur à Kindia, dès qu’un problème de maladie se présente, on envoie les prélèvements à l’institut Pasteur pour des analyses. Je précise que la fièvre Ebola a commencé en janvier en Guinée. C’est quelqu’un qui l’a eu à Guéckédou. Le docteur qui l’a soigné est tombé malade, il a été à Macenta pour se faire consulter pas on homologue qui est aussi tombé malade et ils sont tous décédés.

Comme nous sommes des croyants, quand quelqu’un meurt, il faut qu’on fasse ses toilettes. Mais, il a fallu que deux médecins trouvent la mort pour qu’on se pose la question et il a fallu prendre les prélèvements pour envoyer à Dakar. C’est ça qui a fait qu’’Ebola s’est répandu. Si on avait su tôt, il n’irait pas loin. Il sera arrêté à trois ou quatre personnes. Cela veut dire quoi ? Si quelqu’un est atteint par Ebola, si tu le touches, tu ne peux pas être infecté. Qu’est ce qu’on fait, on n’isole pas d’abord le malade d’Ebola, tous les jours on prend sa température. Tant que sa température ne monte pas, cela ne veut rien dire. Mais, quand sa température monte, on peut l’isoler et cela ne veut pas dire aussi qu’il est malade mais plutôt il peut tomber malade.
Si au cours de 21 jours, il ne tombe pas malade, il est guéri, c’est ça la vérité, au lieu de nous dire qu’il ne faut pas manger de poisson ou de ceci ou de cela. Qu’est ce qui donne Ebola, c’est la chauve-souris. Malheureusement, on la consomme en Forêt. Les chauves-souris donnent aux singes et les singes à leur tour transmettent à l’homme. Nous sommes en train de mener les campagnes pour que les gens ne mangent plus les chauves-souris.

On a fait tout un mythe autour de cette maladie, mais le palu tue mille fois plus de personnes qu’Ebola ainsi que la méningite. Depuis qu’Ebola a commencé en Afrique, il n’ya eu que 1700 morts. Il faut que la population accepte les médecins, quand il y a mort, attendons que la croix rouge intervienne d’abord, cela ne veut pas dire qu’il est mort par suite d’Ebola et même si c’est Ebola, ce serait mieux. Il faut que nous battions des campagnes à Guéckédou pour qu’ils sachent que les médecins ne sont pas contre eux. Ils ont été intoxiqués par certaines personnes qui ont dit que les médecins sont venus pour les tuer.

Les Médecins Sans Frontières ne nous ont pas aidés, ils ont fait des communications pour qu’ils aient assez d’argent. Nous avons eu beaucoup de partenaires qui nous ont aidés. J’ai écrit à François Hollande pour que l’institut Pasteur retourne en Guinée. »

A suvre….