Sunday, Sep 24th

Last update10:12:58 PM GMT

You are here

 

Soudan: Une femme enceinte condamnée à mort pour avoir refusé de se convertir à l’Islam

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Une jeune Chrétienne soudanaise enceinte de 8 mois a été condamnée, jeudi, à la peine de mort par pendaison par un tribunal de Khartoum pour avoir refusé de se convertir à l’islam.

« Nous vous avions donné trois jours pour abjurer votre foi, mais vous avez insisté pour ne pas revenir vers l’islam. Je vous condamne à la peine de mort par pendaison », a déclaré le juge, Abbas Mohammed Al-Khalifa à la jeune femme.

En plus de la lourde peine écopée, l’accusée, Meriam Yahia Ibrahim Ishag dont le père est musulman a été condamnée à cent coups de fouet pour « adultère » pour s’être mariée avec un Chrétien du Soudan du Sud. Or, selon la loi islamique en vigueur au Soudan une femme musulmane ne peut épouser un homme d’une autre religion, souligne Amnesty

Meriam Yahia Ibrahim Ishag, âgée de 27 ans et enceinte de 8 mois est détenue avec son fils de 20 mois, selon Amnesty International qui a demandé sa libération immédiate.

Le régime islamiste soudanais a introduit la Charia (loi islamique) en 1983 mais les condamnations à mort demeurent rares.


AFP