Wednesday, Sep 20th

Last update10:18:25 AM GMT

You are here

 

Campagne agricole 2014-2015 : le gouvernement débloque 166 milliards GNF

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le gouvernement à travers le budget national de développement (BND) a débloqué un montant de 166 milliards de francs guinéens pour l’achat des intrants, des équipements et des produits phytosanitaires, pour le compte de la campagne agricole 2014-2015, a annoncé la ministre de l’Agriculture, Jacqueline Sultan, au cours d’une conférence de presse animée ce mercredi, 14 mai 2014, à Conakry.

Au cours de cette conférence qui s’inscrit dans le cadre du lancement officiel de la campagne agricole 2014-2015, Mme Sultan a mis un accent particulier sur les acquis des campagnes des trois premières années du mandat du Pr Alpha Condé. Des acquis qui, selon elle, ont aujourd’hui un impact positif sur le prix des produits locaux, notamment le riz dont le prix d’un kilogramme n’a pas dépassé, depuis trois ans, 6 500 GNF.

Ce constat est éloquent dans la mesure où avant l’accession du Pr Alpha Condé au pouvoir, le kilogramme de riz local se négociait à près de 10.000 GNF.

Elle a ensuite souligné que l’agriculture fait partie des priorités du Président de la République aux côtés des mines, de l’énergie et des infrastructures.
« Qui parle d’agriculture en Guinée, parle de potentialités que regorge le pays ; car il y a 6 200 000 ha de terres agricoles, 1 100 cours d’eaux qui prennent leur source en Guinée et une forte pluviométrie ».

Avec ces atouts, la ministre Jacqueline Sultan estime qu’en plus du fait que la Guinée soit un scandale géologique, elle et ses collaborateurs voudraient faire du pays une puissance agricole. Puissance agricole à travers la nouvelle vision de son département consacrée à développer l’agriculture guinéenne afin qu’elle soit au niveau des pays de la sous-région, de ceux du continent.

Pour elle, c’est pour rendre réaliste cette volonté du Pr Alpha Condé que la mise en place de la Lettre de politique de développement agricole (LPDA) que s’inscrit dans un plan continental dénommé le Plan national d’investissement agricole. Ce plan national qui est aujourd’hui la feuille de route du développement agricole se décline en plusieurs programmes dont les priorités sont la riziculture et la diversification des cultures pour la sécurité alimentaire.

En ce qui concerne la campagne agricole 2014-2015, Mme le ministre a fait savoir qu’à date, 99% des intrants, des équipements et des produits phytosanitaires sont déjà disponibles au niveau des chambres préfectorales d’agriculture.

La particularité de cette campagne est que la riziculture et la culture maraichère ont été prises en compte, a-t-elle précisé.

Mme Jacqueline Sultan a rassuré de la prise de toutes les dispositions pour que la présente campagne réussisse et qu’il y ait beaucoup plus de performances en matière de productivité par rapport aux années précédentes.

AGP