Tuesday, Nov 21st

Last update02:17:37 PM GMT

You are here

 

Côte d’Ivoire-Guinée: Règlement du tracé de la frontière commune

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Les états-majors des Forces Terrestres de Côte d’Ivoire et de la Guinée, conduits respectivement par les généraux Gaoussou Soumahoro et Fodé Keita se sont retrouvés à Gouela, petite localité Guinéenne, le samedi 17 Mai 2014. Objectif de la rencontre, la mise en place d’un cadre permanent de suivi et de concertation suite aux recents litiges frontaliers entre les deux pays.

C’est après les honneurs militaires par un détachement des Forces Armées Guinéennes, que M. Saa Yola Tolno préfet de Lola (Guinée) et M. Konaté Sékou Préfet de Danané (Côte d’Ivoire) ont respectivement adressé, aux délégations militaires, leurs mots d’apaisement, tout en rappelant la coopération qui doit exister entre les deux Etats.

Au cours de la séance de travail entre les deux états-majors, un bref point de la situation sur les divers incidents survenus depuis deux ans sur la frontière commune des deux pays et suite à la rencontre du dimanche 2 mars 2014 à Sirana (République de Guinée), a été fait par le général de brigade Gahoussou Soumahoro de la Côte d’Ivoire.

Les deux chefs militaires se sont accordés sur la nécessité de sensibiliser leurs hommes et rappeler à chacun ses devoirs et les interdits. Les deux autorités militaires, consciencieuses de l’impérieuse nécessité de préserver la nature fraternelle des liens qui unissent les deux Etats, à jamais liées par l’histoire et la géographie, ont convenu d’un code de conduite, lequel tient lieu de mesure conservatoire, dans l’attente de solutions définitives par des voies mieux indiquées.

Les deux généraux ont, en outre, décidé de la création d’un cadre permanent de suivi et de concertation dont la composition, les moyens et le fonctionnement seront définis à la séance de travail qui, se tiendra le samedi 5 juillet 2014 à Danané, en République de Côte d’Ivoire. La lecture du communiqué final et les signatures des deux autorités militaires ont marqué la fin de la séance de travail. Toutes choses qui ont permis au Général Soumahoro de s’adresser aux militaires, gendarmes, douaniers et aux agents des eaux et forêts du poste frontalier de Gbapleu pour leur donner des consignes relatives à l’exécution de leur mission régalienne. Il faut signaler que cette rencontre fait suite à la mission de Sirana, en République de Guinée, il y a environ deux mois.

L'Intelligent d'Abidjan