Monday, Jun 26th

Last update09:31:42 AM GMT

You are here

 

Décret : nomination des hauts cadres à la Fonction publique

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Dans un décret rendu public ce mardi 20 Mai, le président de la République a nommé des hauts cadres au ministère de la Fonction publique et de la Réforme administrative. Au total, 30 cadres forment le cabinet des collaborateurs de Sékou Kourouma, chef dudit département.

Voici la liste selon les termes de ce décret diffusé par la RTG.

1-Secrétaire général : ModyOury Barry, socio-économiste, consultant international

2-Chef de cabinet : Mohamed Traoré, administrateur civil, confirmé.

3-Conseiller principal : BilyNankoumaDoumbouya, administrateur civil en service audit ministère.

4-Conseiller chargé des questions de modernisation de l’administration : Alpha Bah, expert en TIC, précédemment chargé d’études en système d’information audit ministère.

5-Conseiller chargé des ressources humaines : LansanaKourouma, précédemment directeur national de la réforme administrative audit ministère.

6-Conseiller juridique : Makanéra Al HassaneKaké, précédemment directeur de l’institut de réforme et de perfectionnement en administration et gouvernance.

7-Conseiller chargé de missions : AlhassaKaba, spécialiste en gestion des ressources humaines résidant aux Etats-Unis d’Amérique.

8-Attaché de cabinet : Lamine Cissé, professeur précédemment en service au ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

9-Inspecteur général de l’administration publique : Eugène HalikouDjamalo, administrateur civil, confirmé.

10-Inspecteur général adjoint de l’administration publique : Ahmed Sékou Keita, juriste, précédemment directeur national adjoint des relations institutionnelles et extérieures au ministère des droits de l’Homme et des libertés publiques.

11-Directeur national du service concours et examens professionnels : Sékou Rouge Condé, professeur.

12-Directeur national adjoint du service concours et examens professionnels : Karamoko Oumar Diallo, administrateur civil, précédemment chef division gestion ressources humaines au ministère de l’environnement, des eaux et forêts.

13-Directeur national de la gestion des carrières : Nonkouma Diallo, juriste, précédemment en service au centre de perfectionnement administratif audit ministère.

14-Directrice nationale adjointe de la gestion des carrières : Madame Titi Kamano, administrateur civil, précédemment en service audit ministère.

15-Directeur national de la gestion prévisionnelle, des effectifs, des emplois et des compétences : Sékou Doumbouya, économiste, précédemment directeur national adjoint de la fonction publique audit ministère.

16-Directeur national adjoint de la gestion prévisionnelle, des effectifs, des emplois et des compétences : Yamoussa Nana Camara, juriste, chef de la division étude, planification et statistique des effectifs à la direction nationale de la fonction publique.

17-Directeur national de la modernisation des systèmes d’information et de gestion des ressources humaines : Zaoro Antoine Delamou, ingénieur-informaticien, précédemment en service audit ministère.

18- Directeur national adjoint de la modernisation des systèmes d’information et de gestion des ressources humaines : Ibrahima KalilKourouma, ingénieur-informaticien, précédemment directeur général de l’agence de la gouvernance électronique et de l’information de l’Etat.

19-Secrétaire nationale au renforcement des capacités : Mamadi Condé, confirmé.

20-Secrétaire national adjoint au renforcement des capacités : Madame Touré Kadijé, juriste, précédemment en service au centre national de perfectionnement administratif audit ministère.

21-Coordinateur général du programme de réforme de l’Etat et de modernisation de l’administration : Amara Camara, précédemment directeur division consulting et projet digital France.

22- Coordinateur général adjoint du programme de réforme de l’Etat et de modernisation de l’administration : Ousmane Bangoura, inspecteur des services financiers et comptable, précédemment conseiller du ministre de la fonction publique, de la réforme de l’Etat et de la modernisation de l’administration.

23-Directeur général de l’agence nationale de la gouvernance électronique et de l’informatisation de l’Etat : Ahmed Camille Camara, ingénieur-informaticien, précédemment directeur général adjoint de ladite agence.

24- Directeur général adjoint de l’agence nationale de la gouvernance électronique et de l’informatisation de l’Etat : Noumoukè Condé, ingénieur-informaticien, spécialiste en entreprenariat et innovation.

25-Directeur général du centre national de perfectionnement administratif : Lancet Camara, précédemment directeur général adjoint par intérim du CNPA audit ministère.

26- Directeur général adjoint du centre national de perfectionnement administratif : Bangaly Camara, juriste, précédemment directeur adjoint de la réforme administrative audit ministère.

27-Directeur du projet Ecole nationale de l’administration (ENA) : Laye Moussa Condé, confirmé.

28- Directeur-adjoint du projet Ecole nationale de l’administration (ENA) : Mamadou Barry, juriste, précédemment directeur de l’Institut de recherche et de perfectionnement en administration et gouvernance.

29-Directeur du projet de réhabilitation et opérationnalisation du fichier central et des fichiers périphériques de la fonction publique : AlkhalyManguéYansané, administrateur civil, précédemment chef service information-documentation-archives audit ministère.

30- Directeur-adjoint du projet de réhabilitation et opérationnalisation du fichier central et des fichiers périphériques de la fonction publique : Mohamed Camara, administrateur civil, précédemment au service-information-documentation-archives audit ministère.

Transcrit par Mariama Bah/Lejour.info