Sunday, Sep 24th

Last update10:12:58 PM GMT

You are here

 

Le nouveau bilan d'Ebola s'élève à 113 morts

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le dernier bilan de la fièvre hémorragique à virus Ebola fait état de 178 cas suspects dont 113 décès notifiés dans l'ensemble des centres de traitement, a déclaré samedi le ministre guinéen de la Santé et de l'Hygiène publique, Dr Rémy Lamah.

Selon lui, le pays vient d'enregistrer de nouveaux cas de la fièvre hémorragique dans les préfectures de Télémilé, Boffa et Dubréka, qui constituent de nouveaux foyers de la maladie à circonscrire dans les jours prochains.

Jusqu'ici, la capitale Conakry a enregistré 44 cas confirmés dont 22 décès, Macenta 22 cas sur 11 décès, Guékédou (préfecture frontalière de la Sierra Léon) 99 cas confirmés dont 75 décès, Dabola un cas et un décès, Télémilé 7 cas dont 1 décès, Kissidougou 2 cas confirmés dont 1 décès et Boffa 3 cas dont 2 décès.

Le représentant résident de l'Organisation mondiale de la santé (OMS) en Guinée, René Zitsamele-Coddy, a souligné que les nouvelles préfectures touchées par la maladie ont été contaminées par deux foyers de résistances et de transmission identifiés à Conakry.

"D'après les données à notre disposition, il y a deux semaines, ont croyait avoir vaincre la fièvre Ebola en Guinée'', a dit Dr Coddy, avant de déclarer qu'il fait toujours envisager plusieurs scénarios dans la lutte contre cette épidémie.

Concernant la persistance de l'épidémie dans la préfecture de Guékédou, notamment à la frontière guinéo-léonaise, le chef de mission de Médecins sans frontière en Guinée, Mme Corrine Benzef, a souligné que la situation est vraiment préoccupante et que des dispositions sont en train d'êtres prises afin de circonscrire la maladie dans les préfectures touchées en Guinée et en Sierra Leone.

''La collaboration transfrontalière va être renforcée entre les équipes de Médecins sans frontières en Guinée et celles de la Sierra Leone pour une prise en charge complète des malades'', a rassuré Mme Benzef.

Par ailleurs le ministre guinéen de la Santé a rappelé que plus de 30 malades sont encore hospitalisés dans les centres de traitements à travers le pays.

Xinhua