Thursday, Nov 23rd

Last update12:46:37 PM GMT

You are here

 

Nombre des décès d’Ebola : guerre des chiffres entre la Guinée et l’OMS

Envoyer Imprimer PDF

Un précédent bilan faisait état de 208 victimes, mais la maladie se propage.(Lejour.info) - La guerre de chiffres sur le nombre des victimes d’Ebola en Guinée continue entre le


gouvernement guinéen et ses partenaires à premier chef, l’OMS. Cette institution a déclaré cette semaine que la fièvre hémorragique d’Ebola a fait 337 décès. Une information relayée par la presse internationale.

Quant au gouvernement guinéen, il parle de 208 décès. Le département de la Santé accuse certains des partenaires de la Guinée d’en faire la surenchère. Pour quelle fin ? C’est le président Condé qui a donné la réponse en déclarant une fois que l’ONG, Médecins sans frontières a gonflé le chiffre des victimes d’Ebola pour se taper des sous auprès des bailleurs.

D’ailleurs, le chef de l’Etat guinéen lors de sa tournée européenne en mai dernier avait déclaré que l’épidémie est jugulée. Les faits démontreront le contraire les jours suivants. Car les préfectures de Kouroussa en Haute Guinée, Télimélé et Boffa en Basse Guinée vont grossir le lot des zones touchées.

Il est évident que la Guinée est loin de chasser le virus d’Ebola qui continue à faire des victimes, désormais dans les quatre régions naturelles du pays. Le relâchement effectué après les déclarations d’Alpha Condé devant la presse internationale a joué en sa faveur. L’inquiétude est de taille dans la sous-région. Raison pour laquelle, les autorités de pays touchés deviennent de plus en plus préoccupées. Une situation qui doit interpeller de plus les nôtres quand on sait que la Guinée est le pays le plus touché.

Mariama Bah/Lejour.info

Tél : 00669 164 864

Mail : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.