Wednesday, Nov 22nd

Last update02:17:37 PM GMT

You are here

 

Dialogue politique : l’opposition pose ses conditions (Déclaration)

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - L’opposition parlementaire et extra parlementaire s’est retrouvée aujourd’hui pour évaluer la situation politique  à la lumière du dernier courrier que nous avons reçu du gouvernement nous invitant à participer à une réunion de concertation à partir de demain au palais du peuple.

Nous souhaitons que les parties signataires soient présentes notamment la mouvance présidentielle et l’opposition républicaine mais également le gouvernement qui a prit des engagements fermes au titre de cet accord, la CENI (commission électorale nationale indépendante, Ndlr), les facilitateurs nationaux, ainsi que la communauté internationale présente à Conakry étant donné que cet sont ces différentes parties qui ont apposé leurs signatures sur l’accord politique inter guinéen du 03 juillet dernier.

D’autre part,  nous allons proposer un menu, l’ordre du jour pour le  dialogue qui va tenir compte des préoccupations  actuelles de l’opposition pour améliorer le processus électoral guinéen. Mais aussi pour améliorer la gouvernance politique de notre pays.

Une fois que ce cadre de dialogue sera accepté, c'est-à-dire les participants seront identifiés et qu’il y’aura un consensus sur ce sujet ; et une fois que nous aurons un ordre du jour accepté par tous en ce moment,  il y a aucune raison que nous ne participions pas activement à ce dialogue et que ultérieurement nous n’envisageons pas  la levée  de notre mot d’ordre de  suspension  de participation aux travaux de l’Assemblée Nationale.

Lue par le porte-parole de l’opposition

Honorable Aboubacar Sylla