Sunday, Sep 24th

Last update10:12:58 PM GMT

You are here

 

L’UNICEF participe au plaidoyer pour l'éducation professionnelle des filles et femmes

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - CONAKRY, le 25 juin 2014 – En appui à la lutte contre le chômage des jeunes en Guinée, en

particulier le chômage des filles et des femmes, l’UNICEF avec les partenaires ont lancé un projet de formation professionnelle et d’insertion sur le marché du travail des jeunes filles et des femmes, qui sont formées dans des domaines habituellement réservés aux hommes.

A ce jour, 718 filles et femmes sont déjà en apprentissage dans 11 centres de formation professionnelle situées à Conakry, Kankan, Kérouané, N’Zérékoré, Macenta et Boké. Elles sont placées dans 21 filières dont les plus porteuses sont la mécanique, l’agriculture, l’élevage, la chaudronnerie, la plomberie, la maçonnerie, l’électricité et la restauration/hôtellerie.

Ainsi, le ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle et l’UNICEF ont initié un projet visant 1350 filles et femmes en situation difficile, âgées de 15 à 24 ans. Le projet est financé par l’USAID et est exécuté par la Fondation Terre des Hommes avec trois ONG nationales, Sabou Guinée, Monde des Enfants et CONAG-DCF.

Dans ce cadre, une journée de plaidoyer présidée par le Ministre de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes a été organisée au Centre de formation post-primaire (CFPP) de Kipé le 25 juin 2014. La cérémonie a enregistré la présence de la représentante de l’USAID, des Secrétaires Généraux du Ministère de l’Emploi, de l’Enseignement Technique et de la Formation Professionnelle, du Ministère de la Jeunesse et de l’Emploi Jeune, du Ministère de l’Action Sociale, de la Promotion Féminine et de l’Enfance, du Maire de la commune de Ratoma et du Représentant adjoint de l’UNICEF.

Au cours de la cérémonie, des sketches ont été organisés par les jeunes filles bénéficiaires, avec des démonstrations en maçonnerie, en bar et restauration. Pour appuyer ce projet majeur, des équipements informatiques ont été par ailleurs offerts par l’USAID et l’UNICEF, pour les Directions nationales en charge des Centres de Formation professionnelle ainsi que pour certains centres de formation.

S’adressant à l’assistance, le représentant adjoint de l’UNICEF M. Felix Ackebo a émis le souhait « que ce programme [se poursuive] et [s’étende] à d’autres filles et femmes en situation difficile, avec l’appui du Gouvernement guinéen et des partenaires financiers, afin de contribuer à la diminution du chômage des jeunes femmes et donc au développement de la Guinée. »

Unicef