Wednesday, Nov 22nd

Last update12:46:37 PM GMT

You are here

 

Guinée: chemin balisé pour Emirates Global Aluminium sur la bauxite de Sangarédi

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Emirates Global Aluminium (EGA), le conglomérat d’aluminium des Emirats Arabes Unis, a désormais coudée franche pour passer au développement de son méga projet sur l’aluminium en Guinée. Le 24 juin, l’Assemblée nationale guinéenne a adopté la convention de base amendée de ce projet Guinea Alumina Corporation (GAC) portant sur une mine de bauxite à Sangarédi, un terminal portuaire à utilisateurs multiples à Kamsar et une raffinerie d’alumine.

« Cette ratification constitue une avancée importante pour ce projet majeur qui a la capacité d’accélérer l’expansion du secteur de la bauxite en Guinée », selon un communiqué de la présidence de la République.

La Guinée possèderait les deux-tiers des ressources mondiales de bauxite mais pèserait moins de 10% dans la production mondiale de ce minerai. A présent, elle veut libérer son potentiel de bauxite pour se classer dans le peloton de tête des producteurs mondiaux.

L’usine de bauxite sera opérationnelle en 2017 tandis que la construction la raffinerie d’alumine, d’une capacité initiale de 2Mt par an, débutera en 2018 pour commencer la production commerciale en 2022.

Le conglomérat formé par Mubadala Development Company d’Abou Dhabi et Investment Corporation of Dubai investira près de 5 milliards de dollars dans ce projet qui contribuera à environ 500 millions de dollars au PIB de la Guinée.

Emirates Global Aluminium (EGA), le conglomérat d’aluminium des Emirats Arabes Unis, a désormais coudée franche pour passer au développement de son méga projet sur l’aluminium en Guinée. Le 24 juin, l’Assemblée nationale guinéenne a adopté la convention de base amendée de ce projet Guinea Alumina Corporation (GAC) portant sur une mine de bauxite à Sangarédi, un terminal portuaire à utilisateurs multiples à Kamsar et une raffinerie d’alumine.

« Cette ratification constitue une avancée importante pour ce projet majeur qui a la capacité d’accélérer l’expansion du secteur de la bauxite en Guinée », selon un communiqué de la présidence de la République.

La Guinée possèderait les deux-tiers des ressources mondiales de bauxite mais pèserait moins de 10% dans la production mondiale de ce minerai. A présent, elle veut libérer son potentiel de bauxite pour se classer dans le peloton de tête des producteurs mondiaux.

L’usine de bauxite sera opérationnelle en 2017 tandis que la construction la raffinerie d’alumine, d’une capacité initiale de 2Mt par an, débutera en 2018 pour commencer la production commerciale en 2022.

Le conglomérat formé par Mubadala Development Company d’Abou Dhabi et Investment Corporation of Dubai investira près de 5 milliards de dollars dans ce projet qui contribuera à environ 500 millions de dollars au PIB de la Guinée.

Agence ecofin