Monday, Jul 24th

Last update10:43:00 AM GMT

You are here

 

Le collège des jeunes fédéraux de l'Ufdg écrit au Premier ministre pour demander sa démission

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le Collège des Jeunes Fédéraux de Conakry

A
Monsieur le Premier Ministre

Objet : Demande de démission

On se rappelle encore que le décret de janvier 2014, vous reconduisant comme premier Ministre, a plongé tous les Guinéens dans un état de profond choc et de tristesse. Car on vous voyait à un poste moins visible et moins stratégique, parce que sincèrement vous manquez de compétences, d’initiatives, de rigueur et de détermination pour diriger un Gouvernement en République de Guinée.

Hélas ! Encore une fois de plus vous avez confirmé nos doutes par la faiblesse et la limite dont vous avez fait preuve dans les situations suivantes:
1- La promotion du dialogue social : comme le stipule l’article 58 de la Constitution : «le Premier Ministre est responsable de la promotion du dialogue social et veille à l’application des accords avec les partenaires sociaux et les Partis Politiques ». Votre courrier réponse en mai 2014 adressé aux Partis Politiques de l’opposition est une violation flagrante de cet article.
2- La gestion des affaires publiques : vous passez tout votre temps dans les mamayas et meetings organisés par votre démagogue, le Gouverneur de la ville de Conakry, afin de vous maintenir à votre poste de Premier Ministre tout en vous préparant personnellement pour les futures élections présidentielles, qu’à vous occuper des préoccupations essentielles du peuple de Guinée (eau, électricité, emploi, réduction de la pauvreté…).
3- La gestion des conflits sociaux : votre comportement, votre partialité, vos promesses non tenues, et vos déclarations irresponsables sont de nature à favoriser les tensions affectant dangereusement la paix et la quiétude sociale en République de Guinée.
4- La réconciliation nationale : votre rôle est de vous mettre au dessus des divergences (politiques, ethniques et régionales) et d’unir les Guinéens autour d’un plan politique pour l’avenir de la Guinée, mais au contraire vous nous avez plongés encore un peu plus dans le chao et la désolation.
Ainsi, le Collège des Jeunes Fédéraux de l’UFDG de Conakry, fidèle à son attachement aux principes démocratiques et à l’Etat de droit, condamne avec fermeté ces actes ignobles et graves qui sont de nature à remettre en cause les acquis démocratiques du peuple de Guinée.

En outre, conscient de la fragilité du tissu social et en dépit des preuves précitées, demande votre démission immédiate et souhaite ne pas vous voir participer ou de présider le dialogue politique, car vous êtes ni crédible, ni de bonne foi.

Espérant que vous allez accepter d’effacer vos ambitions personnelles au profit de la nation toute entière, nous vous prions de nous faire l’économie de nos énergies pour les éventuelles activités préparées pour votre départ en rédigeant une simple lettre de démission.

Nous vous remercions !

Conakry, le 25 Juin 2014

Pour le collège des Fédéraux
Ratoma I, Ratoma II et Ratoma III
Amadou Oury BAH
Amadou Oury BAH “Intello”
Alpha Oumar III Diallo

Matoto I, Matoto II et Matoto III
Thiérno Ibrahima BALDÉ
Mohamed Bakary KÉÏTA
Alimou DIALLO

Dixinn et Matam
Amadou II BARRY
Youssouf CAMARA