Wednesday, Nov 22nd

Last update02:17:37 PM GMT

You are here

 

Affaires:Rio Tinto et les patrons d’entreprises de Guinée ne conclave à Paris

Envoyer Imprimer PDF

KPC, responsable de Rio Tinto et d'autres multinationales, au sortir de la rencontre(Lejour.info) - Dans la capitale française, le vendredi 4 juillet 2014, la multinationale Rio Tinto a organisé un forum axé essentiellement sur la vulgarisation des informations liées aux aspects techniques, commerciaux et financiers du projet Simandou, au sud de la Guinée dont la mise en œuvre devant générer 45.000 emplois au moins augure des lendemains meilleurs pour l’économie nationale guinéenne.

Pour y conférer tout le succès, plusieurs patrons et chefs d’entreprises guinéennes ont pris part à cette rencontre restreinte et de haut niveau. A la première loge, de hautes personnalités du patronat guinéen parmi lesquels figurent en bonne place Kerfalla Camara, KPC, Président Directeur Général du Groupe Guicopres, le PDG de Guiter, Ansoumane Kaba, Ashok de Topaz Guinée… le tout sous la maestria du chef de l’Etat, le Président Alpha Condé, qui s’est résolument engagé dans la promotion des cadres et entrepreneurs nationaux pour une Guinée émergente.   logo

En fait, ill s’agissait là du coup d’envoi  d’une série de  quatre adjonctions. Le programme prévoit une rencontre  le 8 juillet prochain à Pékin, en Chine, le 10 du même mois à Séoul, en Corée du Sud, et le clou final, le 14 juillet à Washington, aux USA. Déjà le groupe Guicopres est à pied d’œuvre pour une participation active à toutes ces rencontres de portée économique certaine.

Il en ressort que toutes les parties susceptibles de s’intéresser à l’approvisionnement et  au financement du projet Simandou-le plus grand projet de minerai de fer intégré en Afrique-seront à ces rendez-vous,

A cette occasion, M. Kerfalla Camara KPC, patron du Groupe Guicopres s’est exprimé en ces termes. ‘’Avec notre expertise reconnue à travers l’Afrique, le groupe Guicopres a sa place  et compte mettre en œuvre toute son expertise dans le cadre de ce mégaprojet…’’

Il faut noter que Rio Tinto exploitera les blocs 3 et 4 du Simandou. L’enjeu, la bagatelle de 2O milliards de dollars pour 45 000 emplois.

La Guinée et ses partenaires dans le projet Simfer. s.a  à savoir Rio Tinto, Chinalco et SFI, comptent beaucoup sur ce mégaprojet pour doubler son PIB.

Le groupe Guicopres, qui n’a plus rien à prouver dans son domaine de compétence, ne peut que souscrire à la réalisation du projet Simandou. C’est pourquoi, à la rencontre de Paris. Outre, son Président Directeur Général, on notait la présence M Siaka Touré, Directeur Général Adjoint chargé de l’administration du Groupe.

Comme quoi, partout où on parle de construction et de réhabilitation des routes et bâtiments tant en Guinée que sur le continent africain, le Groupe Guicopres est désormais  toujours en première ligne.

Marco Ibrahim/Essordeguinee.com