Wednesday, Sep 20th

Last update10:18:25 AM GMT

You are here

 

Un an de prison pour l’ignorant qui a abattu un éléphant

Envoyer Imprimer PDF

Guinée : Un an de prison pour l’ignorant qui a abattu un éléphant(Lejour.info) - L’accusé s’est présenté sans avocat devant le tribunal et a expliqué son histoire. Après avoir retrouvé ses champs de riz, de maïs et d’arachide totalement dévastés, il s’est mis en tête de retrouver le responsable de son malheur. L’homme a plaidé l’ « ignorance » en affirmant qu’il ignorait qu’il s’agissait d’un éléphant (ndlr, il a assommé l’éléphant dans la nuit). L’homme s’est également défendu en affirmant ne pas savoir qu’il était interdit de tuer certaines espèces comme c’est le cas pour les éléphants.

Le directeur de l’Office Guinéen des Parcs et Réserves a déclaré avoir informé toute la population et particulièrement les chasseurs du fait qu’il y avait certains animaux qui ne pouvaient être capturés ou tués sous peine de sanctions.

L’accusé a donc été déclaré coupable de l’abattage d’une espèce protégée sans permis scientifique et a été condamné à une peine d’un an de prison ferme et au versement de 150 000 francs guinéens d’amende.

Un éléphant est tué toutes les 15 minutes

Un célèbre éléphant avait été retrouvé mort au mois de mai dernier dans un parc national au Kenya provoquant un mouvement d’indignation. Ce serait au total une trentaine de milliers d’éléphants qui serait braconnée chaque année selon le National Geographic. Les braconniers revendent les défenses d’éléphants à des prix exorbitants surtout en Chine et en Thaïlande, pays dans lesquels la possession d’ivoire témoigne d’un statut social élevé.

Afrikinfo