Friday, Nov 24th

Last update12:10:21 AM GMT

You are here

 

Sommet Afrique-Etats-Unis : Contrairement à Alpha, Ellen Johnson et Bai Koroma ne sont pas partis

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le président sierra-léonais Ernest Bai Koroma et son homologue libérienne Ellen Johnson Sirleaf ont renoncé à se rendre au 1er sommet Afrique-Etats-Unis qui se tient à Washington du 4 au 6 août à cause de l’épidémie d’Ebola qui sévit dans leurs pays respectifs : Sierra Leone et Libéria. Contrairement à leur homologue guinéen, Alpha Condé.

Ce dernier a non seulement accepté de faire ce déplacement mais aussi, lui et sa suite ont été contraints de se faire contrôler par les services médicaux mis en place par les Américains avant leur départ de Conakry et leur arrivée à Washington. C’est une volonté décrétée par le président américain pour contrôler les ressortissants des pays frappés cette épidémie. « Nous nous assurons que nous faisons des contrôles là-bas quand ils quittent (leur) pays. Nous ferons des contrôles supplémentaires ici »,a avait-il annoncé lors d’une conférence de presse, tenue à la Maison Blanche fin de la semaine.

Pourtant la Guinée est le pays le plus touché par ce virus, donc ayant connu plus de victimes mais aussi le pays a frappé par la perte de 34 jeunes à l’issue d’une bousculade à la plage de Rogbane la semaine dernière. Alpha Condé après avoir décrétée une semaine de deuil national a jugé opportun de quitter ses concitoyens au nom de qui il s’adressera à Obama et ses invités ayant répondu présents.

Amirou Bah/Lejour.info