Saturday, Apr 29th

Last update11:19:57 AM GMT

You are here

 

Le Comité national des jeunes de l'UFDG dénonce les dérapages du régime d’Alpha Condé

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Déclaration - «  Je reprendrais la guinée là où le président Sékou Touré l’avait laissée »  a dit le président Alpha Condé. Pour nous qui étions jeunes en 1984, date de décès du feu président, nous n’avions pas compris grand-chose. Nous entendions cependant les gens dire que la Guinée de Sékou Touré est un SCANDALE géologique ou un SCANDALE tout court. C’est là que nous avons compris l’intérêt de monsieur Alpha Condé pour cette période. Le mot clé de sa gouvernance étant  SCANDALE.

Depuis  que monsieur Alpha Condé a accédé au pouvoir en 2010, la guinée vogue de scandale en scandale. Citons en quelques uns :

Le couple SABARI-WAYMARK : 56 morts

En novembre 2011 les tueries de GALAPAYE (Yomou) : 67 morts

En février 2012 les tueries de ZOGOTA (Nzérékoré) : 5 morts

En juillet 2013 les affrontements interethniques à N’Nzérékoré : plus de 200 MORTS

En Février 2014 les affrontements interethniques de Boké : 2 MORTS

EN  janvier 2014 :16 MORTS à la plage de LAMBAYI (RATOMA)

EN  juillet 2014 : 33 MORTS à la plage de TAOUYAH(RATOMA)

La mort de plus 400 guinéens tués par le virus EBOLA  qui apparait pour la première fois en guinée et qui continue à se propager par mépris du gouvernement vis à vis du peuple de guinée

Soit au total

-          274  personnes tuées dans des affrontements interethniques

-          56 personnes tuées lors des manifestations politiques

-          49 morts par manque de lieux de loisirs et de sécurité

-          Plus de 400 personnes tuées par le virus EBOLA par négligence des autorités politique et sanitaire.

Fermeture de la SOTELGUI et de l’usine FRIGUIA  (fierté nationale)

Disparitions  des 700 000 000 DE DOLLAR US de RIO TINTO

Disparition des 15 000 000 d’euro d’AREEBA

La disparition des 150 000 000 de DOLLAR US de l’AFRIQUE DU SUD

La disparition des 13 000 000 000 FRANCS GUINEENS à la BCRG

L’empêchement pour la première fois des milliers de guinéens d’aller effectuer leur pèlerinage aux lieux saints de l’islam.

Le dernier né des scandales étant l’affaire des 4 000 000 000 DE FRANCS CEFA saisis à DAKAR.

Soyez certain monsieur le président que le peuple de Guinée s’en souviendra lors des élections présidentielles de 2015. Et si par malheur les élections étaient repoussées pour quelques raisons que ce soient, le peuple se souviendra que là où vous avez pris la guinée (1984), monsieur Alpha condé n’était qu’un citoyen guinéen en exil.

A bon entendeur salut.

Le Comité National des Jeunes de l’UFDG CONAKRY, le 28 Août 2014