Friday, Aug 18th

Last update11:42:35 PM GMT

You are here

 

Tour de France en vélo-solidaire pour la scolarisation des enfants africains nécessiteux (Par Aliou TALL)

Envoyer Imprimer PDF

https://mail-attachment.googleusercontent.com/attachment/u/0/?view=att&th=15dd1b56913a96b9&attid=0.1&disp=inline&safe=1&zw&saddbat=ANGjdJ842xoXduQ0y2ulyPmPxvRhh0_ah_kGv5ndEAO54Ol4-3epVAZL-2fk3gH20Wegty1gJfGyw1QDSf4XVsJY1CvpmUIYae05Kt17e94oGKcSa1rtXAw7e2wXwvldxEqriLB7Gjq-4_TJ0AJdo-zvL5FLvmFDBhwWRgE4_-NOidDFm1BGi9DQ0WZA8D3HIgeo8IF-t2F2_A4QcTI0umq3YDpBP-BLxUGzJHMKCMk9YOa3oRGqDP7kVkfOSS9C7W-8AFlSoCaTMp2A1BbbOx2P7FP1WIN-QkJkNLKhNGxwlbpbJxWYN0B3HkrPtCxLBv5IYLvaBpMJwNKUrpYJFxVATQJCNVtBPMYPfJCRmLPOuylqS9cvDaPcEd___bSBYPGoy85GDuaBhTSrymM3dL_uRwX5JJ_dpBrRWCpobNmrsFGxeI9-s7SDDBSaqZnXexty5YRM_G_AIeQYHQk6DU775zJTzytYO0gLxA-MpOfFhTxBn-9eJ0JDthD9w_RE8-CExyU1gnUwacAfXMoWgf7XTvONX1XOoqrsFfFNLu4ERb4cl4j-7Yf42OWQ50q5lDV1iNLW2VMZp8RwQiA9QPwathvNL1tCKvm8BGmNLc6r5VhOko1nHeEMx39bSGI(Lejour.info) - Beaucoup d’enfants africains ne peuvent pas bénéficier d’une bonne scolarisation. Soit parce que les parents manquent de moyens, soit parce qu’ils sont volontairement exclus du système scolaire à cause de considérations rétrogrades du genre : l’école pervertit les mœurs ; une fille doit rester à la maison et effectuer des tâches ménagères ; l’enseignement coranique vaut mieux que l’école des blancs, etc. Or on peut être instruit et rester de bonnes mœurs ; aucune discrimination entre garçons et filles ne peut être justifiée dans la quête du savoir ; l’apprentissage du coran n’est pas incompatible avec l’école moderne. Toutefois, quand les parents veulent envoyer leur fils à l’école mais n’ont pas les moyens de lui acheter des fournitures scolaires et des habits, la scolarisation de l’enfant est compromise.

C’est ce constat qui motive ma volonté de joindre l’utile aux vacances. En prétextant de la randonnée vélo que j’ai prévue de faire de Cannes à Marseille (200 km), je demande à des amis et des volontaires d’offrir un pack scolaire (Sac à dos + fournitures scolaires) à un écolier africain nécessiteux, pour chaque kilomètre que je parcours : Pour 15 euros offerts, un écolier aura un sac-à-dos avec des stylos, des crayons à papier, des crayons couleurs, une taille crayon; des feutres, des gommes, des cahiers, une ardoise, une équerre, une règle, et un compas. Par ailleurs je ferai escale dans 15 villes de France (Cannes, Fréjus, Sainte-Maxime, Saint-Tropez, Le Lavandou, Hyères, Toulon, La Seyne-sur-Mer, Six-Fours-Les Plages, Sanary-sur-Mer, Bandol, Saint-Cyr-sur-Mer, La Ciotat, Cassis, Marseille). Dans chaque ville je déposerai à la mairie une demande de fournitures scolaires pour des écoliers africains défavorisés. Les lots de fournitures scolaires seront INTÉGRALEMENT remis à des associations qui se chargeront des les acheminer vers des écoliers nécessiteux.

Une rencontre sera organisée à Paris en octobre ou novembre 2017 pour faire le compte-rendu de la randonnée et une levée des lots de fournitures scolaires promis. Ceux-qui ne sont pas à Paris pourront envoyer leurs participations via les moyens qui seront indiqués sur le site www.velosolidaire.org et sur la page Facebook www.facebook/immigrationfrance. L’ambition est de perpétuer l’opération chaque année, en y conviant d’autres volontaires qui viendront relever le challenge. Il sera ainsi possible d’offrir des fournitures scolaires à des milliers d’écoliers africains nécessiteux, dans plusieurs pays. J’invite les personnes et associations intéressées par ce défi à se joindre à moi pour dupliquer l’initiative dans leurs pays. La scolarisation de tous les enfants africains est une condition sine qua non du développement de notre continent.

Aliou TALL,

Président du RADUCC.