Sunday, Jan 21st

Last update01:21:30 PM GMT

You are here

Remise du drapeau guinéen au Syli local en partance pour le CHAN

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - En route pour le Championnat d’Afrique des nations (CHAN) 2017 qui aura lieu au Maroc du 13 janvier au 4 février 2018, le Syli local a été reçu par Mamady Youla, le Premier ministre chef du gouvernement, en présence de membres du gouvernement, cadres du département en charge des Sports, élus et personnel de la Fédération Guinéenne de football (Féguifoot).

En introduisant l’équipe du Syli local à la Primature, le président de la Féguifoot Antonio Souaré n’a pas dérogé à la coutume. Il a démontré la tradition footballistique qui fait qu’à chaque événement solennel, les autorités du pays remettent officiellement le drapeau à l’équipe devant défendre les couleurs nationales au cours d’une cérémonie dont le caractère majestueux démontrer toute l’importance de la présence de la nation à cet avènement continental.
Le président Souaré a rappelé a ensuite rappelé que la Guinée est à sa troisième participation aux phases finales de cette compétition réservée aux joueurs locaux du continent africain depuis qu’elle existe.

» Si nous nous sommes toujours arrêtés en demi-finale, cette fois-ci, il nous faudra la coupe. Ce sera à l’avantage du renouveau de notre football sur le plan africain », a souligné Antonio Souaré, président de la Féguifoot.

Le ministre des Sports, de la culture et du patrimoine historique, Bantama Sow, a évoqué les hauts faits du Hafia qui a porté notre football sur le toit du continent et inscrit le nom de la Guinée en lettres d’or dans l’histoire du football continental. L’exemple du Hafia doit être inculqué aux jeunes afin qu’ils se battent avec plus d’engagement et de patriotisme, car, a-t-il insisté, il faut toujours cette volonté d’être le meilleur.

Le ministre Sow a terminé son speech par annoncer à l’assistance la célébration très prochaine des gloires du sport national par le département qu’il a l’insigne honneur de diriger. Une manière de démontrer à la face du monde que la patrie guinéenne demeure reconnaissante.
Dans cette riche page du football guinéen, le Premier ministre Mamady Youla a, lui aussi, trouvé le moment opportun pour rappeler un autre fait historique : c’est celui de mars 1976 à Addis-Abeba où le Syli national de Guinée a joué la finale sans la perdre. Mais la formule de la compétition, à l’époque, n’avait pas permis à notre pays de s’adjuger la Coupe d’Afrique des nations.

Qu’à cela ne tienne, le moment est à la remise du fanion. Le Premier ministre Youla a remis officiellement le drapeau national aux poulains de Lappé Bangoura qui quitteront Conakry ce 29 décembre à destination d’El Jadida au Maroc où ils feront un stage de trois semaines avant d’entrer dans la compétition. Avant cette échéance capitale, le 4 janvier 2018 l’équipe guinéenne jouera un match amical contre le Cameroun pour jauger la réaction définitive de l’effectif.

Bonne chance à notre Syli local !

Ibrahima Diallo
Journaliste