Sunday, Jan 21st

Last update01:21:30 PM GMT

You are here

Justice : des mairies devenues des palais de justice à Conakry

Envoyer Imprimer PDF

Résultat de recherche d'images pour "me cheick sako"(Lejour.info) - Le manque criard d'infrastructure au niveau de nos tribunaux inspire le ministre de la Justice qui


engage une vaste réformes de son secteur. Pour dit-on, accélérer les dossiers qui trainent dans les tiroirs poussiéreux des tribunaux guinéens, Me Cheick Sacko et son cabinet ont eu l'inspiration de délocaliser les audiences concernant les affaires criminelles au niveau de différentes mairies de la capitale. En collaboration avec le département de tutelle, le ministère de l'Administration du territoire.

Depuis hier lundi 8 janvier 2018, les mairies de cinq communes de Conakry deviennent des tribunaux comme les permanences du parti sous le règne du PDG RDA. A la différence que cette fois-ci le décor n'est pas le même.

Les citoyens apprécient cette initiative. Mais le barreau est partagé. Certains avocats voient en cette délocalisation des tribunaux comme une bonne chose. A leur entendement, cela permettra d'évacuer les dossiers. Tandis que d'autres estiment que les mairies ne sont pas faites pour des salles d'audiences, étant donné que d'autres citoyens s'y rendent quotidiennement pour d'autres choses d'ordre administratif. "Le bruit incessant des visiteurs et des fonctionnaires sur place ne favorise pas la tranquillité et la concentration lors des audiences." Fait remarque un avocat.

Solution, Me Sacko doit se battre de plus pour trouver le financement de la construction des tribunaux à travers le pays.