Tuesday, Jun 19th

Last update09:30:06 AM GMT

You are here

Le SLECG suspend son mot d'ordre de grève jusqu'à la prochaine entrée

Envoyer Imprimer PDF

Image associée(Lejour.info) - Il n'y aura pas de grève des enseignants en Guinée jusqu'à la prochaine rentrée scolaire. Ainsi, en a décidé hier vendredi le Syndicat Libre des Enseignants et Chercheurs de Guinée. Du moins l'aile dirigée par le très turbulent Aboubacar Soumah.

Cette décision a été prise à l'issue de son assemblée générale extraordinaire, tenue à Conakry, après une rencontre avec Tibou Kamara, ministre d'Etat conseiller du Président de la République, dépêché sur place. Alors que les enseignants évoluant sous la coupe de Soumah avaient décidé de déclencher une grève générale et illimitée dans tout le pays, faute d'avoir eu un accord plausible auprès du Gouvernement sur l'obtention de 8 millions de francs comme salaire de base pour les enseignants.

Lors de sa prise de fonction, le jeudi, le nouveau premier ministre, Ibrahima Kassory Fofana, a invité les mouvements sociaux et l'opposition de privilégier le dialogue pour vider les différents contentieux sociaux et politiques.

La grève que projetait le SLECG était mal perçue par une bonne frange des Guinéens par ce qu'on se trouve à l'orée des examens de fin d'année. Tout autre mouvement de grève pourrait causer une année blanche.