Tuesday, Jun 19th

Last update09:30:06 AM GMT

You are here

PEDN : le bureau des femmes du parti à Paris présenté au Président Kouyaté

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) -  La famille politique du parti de l’espoir et du développement national (PEDN) de Paris s’élargit, se réorganise et se structure d’avantage en prélude des prochaines joutes électorales. Le dimanche dernier à la résidence du leader du parti,a eu lieu la cérémonie de présentation des membres du bureau des femmes ainsi que des nouveaux adhérents.

Avant le lancement officiel de la cérémonie, le secrétaire du conseil fédéral PEDN France, Siaka Diallo, comme il est de la coutume pendant le ramadan, a présenté au nom du bureau  les fruits de ISTAR au président Lansana Kouyaté.

Dans son discours de circonstance, la présidente de ce bureau, Keita Malignouma  a tout d’abord exprimé sa reconnaissance envers ses sœurs qui lui ont porté leur confiance pour diriger la destinée du tout nouveau bureau qui  était tant attendu et à qui on attend des résultats. Poursuivant elle a en substance rappelé les mérites et qualités du président du parti et évoqué les raisons du choix porté sur le PEDN parmi la multitude de partis politiques en Guinée. « Kouyaté a été mon consultant quand je préparais mon mémoire, il est l’homme qu’il faut pour sortir la Guinée de cette misère qui ne dit pas son nom ». « J’ai adhéré au PEDN par conviction et je compte m’investir de toutes mes forces afin de répondre aux attentistes du parti » a déclaré Madame CAMARA Malignouma Keita.

Quant à Konaté Lancei, membre du bureau national, il a remercié les membres du bureau tout en les rappelant les objectifs du parti avant de les exhorter à œuvrer dans le cadre des atteintes de ses objectifs. « Unis nous irons plus loin et ensemble nous élirons Kouyaté à la magistrature suprême en 2020 » a-t-il lancé. « Aujourd’hui est un grand jour pour le parti et plus particulièrement pour la fédération de France. Beaucoup d’épreuves nous attendent, d’énormes obstacles également seront dressés devant nous, mais avec le courage, la volonté, la détermination et la conviction qui ont motivé tout et  chacun de nous à adhérer au PEDN nous y arriverons à nos fin »conclut-t-il.

Pour sa part Lansana Kouyaté, président du parti a dit : « C’est un sentiment de fierté, de réconfort et de plaisir qui m’anime ce soir à travers la mise en place de ce bureau des femmes. Ceci dit, on vient de monter un escalier de plus et j’attends dans les jours à venir celui des hommes ».

Candidat à la présidentielle de 2020 Lansana KOUYATE promets une fois élu de tiré la Guinée du trou en soulignant « je compte protéger les catégories les plus faibles et les plus discriminées, assurer à tous et à chacun tout ce qui conditionnent la bonne vie, un environnement sain et le travail pour tous. Je ferai en sorte que les femmes et les jeunes aient la plénitude de leurs moyens en accèdent aux fonctions les plus nobles ». Concernant les femmes toujours, il a rappelé la triste réalité de celles-ci

en ces termes : « les femmes font un travail qui n’est pas reconnu par tous, un travail qui passe de la lumière à l’ombre par des pratiques surannées; il faut mettre fin à tout cela ».Trop de théories nuisent à l’action.  Conscient de cela, le président du parti de l’Espoir et du Développement National lui compte une fois à Sékoutouréya poser des actes.

A noter que la cérémonie a été marquée par la présence d’ une délégation de l’association Djoliba Kouroussa venue apporter le IFTAR à leur marraine qui n’est autre que madame Kouyaté Hadja Fanta Condé.

Plusieurs membres du bureau du conseil de la Fédération y ont fait la prière ainsi que la présidente des femmes du bureau national Hadja Sarangbè Condé, une dame influente en séjour dans la capitale Française.

La cérémonie a pris fin par des prières et bénédictions.

Kouyaté Lansana sera- t-il le nouveau locataire de sékoutoureya en 2020 ?

L’avenir nous édifiera.

Touré Ousmane correspondant lejour.info à Paris