Tuesday, Jun 19th

Last update09:30:06 AM GMT

You are here

Coopération : Lancement d’un projet d’appui par la production et la distribution de semences de riz Nerica financé par le Japon

Envoyer Imprimer PDF

(Lejour.info) - Le Projet d’appui par la production de semences de riz Nerica et sa distribution a été officiellement lancé, mercredi, 30 mai 2018, à Conakry en République de Guinée, a suivi l’AGP.

Il est financé par la République du Japon, afin de prévenir les troubles sociaux et l’insécurité alimentaire dus aux catastrophes naturelles, a-t-on indiqué.

C’était en présence de la ministre de l’Agriculture, Madame Mariama Camara, de l’ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanobu Hasama, du représentant d’AfricaRice, Saïdou Bah, du directeur de l’Institut de Recherche Agronomique de Guinée (IRAG), Famoï Béavogui et d’un représentant du Représentant de la FAO en Guinée.

Pour rappel, c’est AfricaRice qui a soumis et va mettre en œuvre ce projet, d’un montant de cent mille dollars américains (100.000 USD), soit l’équivalent de neuf cent millions de francs guinéens (900.000.000 GNF).

AfricaRice est une organisation de recherche panafricaine, œuvrant pour l’amélioration des moyens d’existence en Afrique par des activités scientifiques et des partenariats.

«Après la crise d’Ebola, de fortes pluies et inondations, survenues l’an passé, ont fragilisé la production rizicole, et notamment la préparation des semences pour la campagne agricole, créant un problème de disponibilité en semences et d’accès à des semences à plus fort rendement, dans un contexte de terrains inondés.

Le projet doit permettre la diffusion des nouvelles variétés de semences de riz NERICA à haut rendement, ainsi que la production et la diffusion de variétés locales, afin de relancer la production de riz dans les zones fragiles. Cinq cent (500) agriculteurs recevront ainsi ces semences, qu’ils cultiveront eux-mêmes, sous la supervision des experts de l’IRAG et d’AfricaRice, qui assureront l’appui technique et le suivi des activités», a indiqué l’ambassadeur du Japon en Guinée, Hisanobu Hasama.

Il a rappelé, que c’est suite à la visite du Centre International de Recherche pour les Sciences Agricoles du Japon (JIRCAS) par le président Alpha Condé, lors de sa visite au Japon en juin 2017, que l’IRAG a signé un partenariat avec JIRCAS en octobre 2017, afin de relancer le partenariat qui avait été suspendu.

«Ce nouvel financement poursuit l’appui du Japon à la politique agricole et de développement rural de la Guinée, afin de garantir une sécurité humaine de base solide et résiliente», a-t-il mentionné.

De son côté, la ministre guinéenne de l’Agriculture, Mariama Camara a salué l’appui et surtout la volonté du gouvernement japonais à accompagner la Guinée dans le domaine de l’agriculture, à travers la production et la distribution des semences de qualité.

Elle se dite rassurée, que cet appui, directement destiné aux agriculteurs, aura un impact sur la vie des habitants des villages concernés, en améliorant leurs sources d’alimentation et leurs revenus, «car ce partenariat est un grand espoir, défini localement et mis en œuvre par des intervenants africains et japonais».

La ministre a, à cet effet, lancé un appel à l’endroit des bénéficiaires, de faire bon usage des semences qu’ils recevront, afin de permettre à d’autres acteurs du domaine rizicole d’en bénéficier autant.


AGP